L’équipe

Coordination scientifique

Cécile BOULAIRE – MCF Université François Rabelais (Tours) / laboratoire INTRU, JE 2527

Université François Rabelais -UFR Lettres et langues. Dpt de français -3, rue des Tanneurs- 37041 TOURS cedex 1
http://www.univ-tours.fr/boulaire
cecile.boulaire@univ-tours.fr

Chercheurs membres de l’équipe

Matthieu LETOURNEUX – MCF  Université de Paris X – Centre des sciences de la littérature française EA 1586

Christine BENEVENT –  MCF Université François Rabelais Tours – CESR  UMR  6576

Michel MANSON – PR Université Paris XIII – EXPERICE   EA 3971

Michèle PIQUARD – Chargée de recherche CNRS – IIAC EHESS-CNRS LC12- UMR 8177

Mathilde LEVEQUE – MCF Université Paris 13 – CENEL (Centre d’Etudes des Nouveaux Espaces Littéraires) EA 452.

Tangi VILLERBU – MCF Université La Rochelle – chercheur associé au CENA-MASCIPO, UMR 8168

Isabelle SAINT-MARTINMCF EPHE – Histara, histoire de l’art  EPHE EA 4115

Chercheurs associés au projet

Matthieu BREJON de LAVERGNEE – Boursier de la fondation Thiers

Marie-Françoise BOYER-VIDAL -Chargée de documentation et de recherche INRP / Musée National de l’Education

Chantal  DAUCHEZ – Université François Rabelais Tours – LERAD

Caroline GAUME – Lycée Paul-Louis Courier, Tours

Stéphane TASSI – Association des Amis des Livres, Tours

Elisabeth VERDURE – Collectionneuse et spécialiste de reliure, membre de l’IAPPAR

Olivia VOISIN – Doctorante, Paris IV

Avec la collaboration de

Robert BECK – MCF  Université François Rabelais Tours – CERMAHVA

Marc DE FERRIERE – PR  Université François Rabelais Tours – CERMAHVA

Chercheurs en contrat post-doctoral (2009)

François FIEVRE – Docteur de l’Université de Nantes

Marie-Pierre LITAUDON – Docteur de l’Université Rennes II

Ingénieur d’études

François FIEVRE – Docteur de l’Université de Nantes

Aide logistique

Le projet MAME bénéficie de l’aide technique précieuse de la Maison des Sciences de l’Homme de Tours, et en particulier de

Stéphane LORET

Maud BOUILLON

2 réflexions au sujet de « L’équipe »

  1. je possède un exemplaire du »Napoléon » édité en 1943 par la maison Mame. Je suis curieux de savoir comment ils ont réussi à publier un tel ouvrage en pleine occupation nazi ?
    merci d’avance pour vos commentaires

    • Bonjour,
      cet ouvrage n’est pass rare. En quoi vous paraît-il surprenant? Souvenons-nous que les éditions GF.P. publient aussi La Bête est morte pendant la guerre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *