Mame et son réseau de libraires

Nous avons longtemps pensé que la disparition des archives de l’entreprise Mame dans l’incendie de 1940 nous laisserait sans sources exploitables. Or chaque étape de la recherche fait émerger des gisements d’informations potentielles.

Un exemple récent: la question des libraires. Il semble acquis que la maison Mame disposait d’un réseau assez dense de “libraires-commissionnaires”, en France et aussi sans aucun doute à l’étranger, qui diffusaient ses publications sur l’ensemble du territoire. Comment en retrouver la trace?

Hervé Watier, PUPH de médecine engagé dans des recherches sur les médecins tourangeaux au XIXe siècle, suggère tout simplement d’avoir recours aux sites de vente en ligne destinés aux philatélistes. Recherchées par les collectionneurs, les enveloppes timbrées et portant cachet sont pour nous une source imprévue d’informations, puisque nous découvrons à la fois le nom de l’expéditeur (grâce au cachet “Alfred Mame”), et le nom et la raison sociale du destinataire.

Une source à explorer de manière systématique dans les mois à venir!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.