Perdues, puis retrouvées!

Des lettres écrites par le fondateur de la lignée d’éditeur, Charles-Pierre Mame, alors installé à Angers, à son ami et ancien patron Charles-Bonaventure Billault revenu vivre à Tours, viennent de nous apprendre quelques détails intéressants, et surtout très vivants sur les conditions de l’installation de la 2e génération Mame à Tours. Ces lettres, dont nous connaissions l’existence car elles avaient déjà été consultées par plusieurs historiens de la maison Mame, étaient introuvables depuis le début de nos recherches. Elles sont désormais consultables et nous nous en réjouissons.

C’est l’occasion, au passage, de remercier toutes les institutions de conservation qui, depuis le début de ce programme ANR, nous facilitent grandement la tâche, en mettant à notre disposition et en acquérant même des fonds utiles à nos recherches: la Bibliothèque Municipale de Tours, les Archives Municipales de Tours, les Archives Diocésaines de Tours, les Archives Départementales de Tours et de Chambray-lès-Tours, la Bibliothèque Universitaire de Tours, le CNLJ-BNF.

Merci à tous leurs conservateurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.